Michael Tee

Biographie

Français

Michael TEE de son nom de scène, est un chanteur, auteur-compositeur et producteur né à Brazzaville au Congo. Artiste producteur français, il a débuté sa carrière en Afrique et a rejoint le célèbre groupe WENGE MUSICA, originaire de Kinshasa, avec qui, il effectue une tournée mondiale entre 1998 et 2002 sous le nom de Michael TSHENDU. Il a également enregistré un de ses titres, Orphelin, dans leur album « Force D’Intervention Rapide » sortie en 1998. Ce dernier ayant reçu le Trophée Kora de la musique africaine (l’équivalent des Grammy Awards aux USA) décerné des mains de Nelson MANDELA en 2000, en Afrique du Sud.

Puis, Michael rejoint sa famille en France pour suivre une formation lyrique pendant 4 ans au conservatoire à rayonnement intercommunal des Portes de l’Eure à Vernon, en Normandie. Tout au long de son cursus, Michael se forme aussi à la MAO. Il poursuit ses études avec une formation en Régie Technique du Spectacle (lumière-Son-Vidéo-électricité) au centre de formation LASER à Paris XXème qui lui permet au fur et à mesure des années qui passent, de réaliser ses propres productions.

Michael est un merveilleux mélodiste. Il a une capacité naturelle à créer des mélodies captivantes qui parlent autant à l’âme qu’au corps.
Lokua Kanza

En 2005, Lokua Kanza fait appel à lui pour réaliser ses chœurs sur son album « Plus vivant », où ont participé des artistes de renom tels que Camille, Corneille, Manu Katche, Richard Bona, le guitariste de Jamiroquai, le guitariste Sylvain Luc, l’harmoniciste William Galison, ainsi que l’écrivain Marie Nimier, etc. Il fait également la première partie d’un de ses concerts au café de la danse, cette même année où il chante deux de ses compositions.

Dans la foulée, Michael TEE entame une tournée en France. On le découvre pour la première fois dans un univers acoustique Pop, Soul et World. Ses textes sont, pour la plupart, écrit en Français.

Les médias commencent à s’intéresser à lui. Les magazines comme l’éveil Normand, Paris Normandie, Marianne, Le démocrate vernonnais ; les TV tels que TV5 Monde, France Ô, RFO, France 3 National, France 3 Normandie, Emission Label Normandie, et quelques radios dont Africa n°1…

 

 

En 2006, il fait partie de la délégation d’artistes français dans le cadre de la première édition d’échanges France-Chine, du festival Croisements. Lors de cet événement qui a eu lieu en Chine, il se distingue par son duo improvisé avec le ténor Chinois Shengmin Yan.

En 2007, pour les 15 ans d’Africa Numéro 1, il collabore à la sortie d’un DVD avec les artistes Manu Dibango, Lokua Kanza, Koffi Olomidé, Papa Wemba, Magic System, Meiway,  où il interprète sa chanson « ils ont tort » au Casino de Paris. La même année, il interprète également ses chansons lors de la fête d’Ivry sur Seine où fut invité Yannick Noah, et d’autres jeunes artistes comme Leslie, Amine…

En 2008, il fait la première partie de Mamani Keita, dont les influences sont au carrefour du jazz et de l’électro. Michael TEE est aussi accompagné sur plusieurs scènes, par la guitariste Virna Nova (avec qui il travaille encore aujourd’hui). Qui a collaboré et accompagné des artistes tels que Wyclef Jean (des FUGEES), Thierry ELIEZ (pianiste de Dee Dee Bridgewater), Bruno CAVIGLIA, (guitariste de Mokthar SAMBA), Philippe Baden Powell dont le style allie Jazz et musique brésilienne ainsi que Manou GALLO et bien d’autres.

Entre 2008 et 2009, Michael se produit une fois de plus sur scène aux côtés de Lokua Kanza avec le metteur en scène Jean-Paul Delore en présence des artistes : Alexandre Meyer, Valérie Belinga, Charlotte Dipanda, Catherine Laval et Caetano Dias dans le cadre du Festival Jazz à la Villette (dérives géo poétiques). Le concept étant la mise en scène d’un chœur de trois chanteurs, un musicien compositeur – improvisateur et un acteur qui lit, qui dit et qui s’adresse.

Michael TEE continue de se produire sur scène, collaborant avec d’autres artistes et producteurs internationaux en tant que chanteur, musicien-arrangeur et coach vocal. C’est aussi un artiste engagé qui a donné des concerts pour l’association Accord de Cœur, participé au 60e anniversaire des Droits de l’Homme ainsi qu’au Festival international des droits de l’enfant à Evreux dans l’Eure.

En décembre 2009, Michael interprète quelques titres au 1er Marché International de Noël Tropical à La Villette.

En 2010, il participe à une soirée privée « Tsédaka Night Fever » présentés par Alexandre Darmon et John Eledjam, avec Kev Adams où il interprète ses chansons. Il est ainsi plébiscité par les Majors de l’industrie musicale mais ce qu’elles lui proposent ne lui correspond pas. Michael développe alors son univers musical et jusqu’à ce jour, travaille sur ses compositions et sur la sortie d’un album qui lui ressemble.

En 2011, il élargit ses compétences à l’enseignement du chant. Notamment auprès de la mairie de Paris et donne des cours au centre d’animation Eugène Oudiné, pendant 3 ans.

En 2013, il fait le Bataclan en featuring avec DJ Missill.

En 2014, Michael compose, écrit et coproduit 2 titres « Don’t Stop » et « Give me your heart » sur l’EP Fonk Delight de DJ Dabeull, signé par le label Roche Musique.

En 2015, Michael TEE et DJ Dabeull font la première partie de FKJ en concert à la Maroquinerie où ils y interprètent les deux titres en live.

En 2016, l’artiste travaille sur plusieurs titres et plus largement sur son projet d’album.

Aujourd’hui, Michael TEE est produit par le label PILOOD MUSIC. La sortie prochaine du single et du clip Oh baby est annoncée en avril 2017.